La mesure de l'humain selon Platon eBook

Sennaestube.ch La mesure de l'humain selon Platon Image

DESCRIPTION

L'homme ne se rapporte droitement à lui-même qu'en se rapportant à la totalité du monde qui l'entoure. Ce monde qui est unique selon Platon, sans qu'il soit doublé par le monde intelligible dont parlera le néoplatonisme, est rendu possible par la rencontre de l'intelligible et du sensible. Ainsi, le logos, par quoi l'homme a accès aux Formes, est ce qui permet d'opérer la déliaison proprement philosophique du corps et de l'âme, selon les termes du Phédon, sans qu'il faille poser un dualisme cosmique qui se retrouverait dans l'homme. De même que le sensible s'intelligibilise par la Participation et ainsi se maintient comme phénomène stable, de même l'homme peut avoir un usage harmonieux de son corps et de ses sensations. Déliaison n'est pas rupture. L'enfance, la sexuation, le sommeil, les rêves, la mort et la parole, ici interrogés, montrent que l'anthropologie de Platon ne condamne ni le plaisir, ni le corps. La vie de la pensée ne s'absente pas des mouvements corporels qu'elle accompagne. C'est pourquoi le corps est le signe de l'âme.

INFORMATION

NOM DE FICHIER
La mesure de l'humain selon Platon.pdf
ISBN
9782711615544
TAILLE DU FICHIER
6,57 MB

Où puis-je lire gratuitement le livre de La mesure de l'humain selon Platon en ligne ? Recherchez un livre La mesure de l'humain selon Platon en format PDF sur sennaestube.ch. Il existe également d'autres livres de Jérôme Laurent.

TÉLÉCHARGER LIRE EN LIGNE

Platon la compare au creux de l'estomac caractéristique de la faim : « Celui de nous qui est vide semble donc désirer le contraire de ce qui l'affecte puisqu'il Cette mécanique est paradoxale dans la mesure où le désir vise sa propre extinction. Platon ajoute que le manque seul ne suffit pas à donner...

Platon établit une hiérarchie entre l'âme et le corps. Notre corps est un obstacle pour atteindre le souverain Bien et constitue un tombeau pour l'âme. A partir de cette définition de la philosophie, on pourrait aisément conclure que Platon est un ennemi mortel du corps, qu'il le condamne fermement.

LIVRES CONNEXES
ABC bestiaire
Le prochain, c'est le bon!
La Bataille de la Plaine - Marseille :? 2018-2019
La comptabilité des grandes et très grandes associations (ASBL et AISBL) & fondations en pratique
Voyager à vélo - Guide pratique du cyclo-camping
Le guide du super futur papa
Le bain de l'histoire - Charlotte Corday et l'attentat contre Marat 1793-2009
Au secours! - Mon père se remarie
Recettes du Nord de la France
Locomotives (1904-1930) - Les photographies Fleury
Clair de lune, d'un ciel à l'autre - Itinéraire d'une Vietnamienne au gré de l'Histoire
Yoshitaka Amano, biographie officielle - Au-delà de la fantasy
Les Aventures du chevalier Silence
Eugene Weidmann en toutes lettres ou l'assassin malgré lui
Le Moyen Age... avec des stickers
La logothérapie - Théorie et pratique
Le démêleur de rêves
Scrapbooking en Patch facile, rapide & créatif - Des souvenirs pour toute la vie
L'ame entre le corps et l'esprit